dynamique

  • Comment l'être humain, les groupes et les sociétés évoluent

    La spirale dynamique est un modèle qui a notamment pour objectif de décrire les phases/paliers/états par lesquelles un être humain ou un groupe ou même une société passent lorsque ceux-ci évoluent.

    Au cours de leur développement les paliers nouveaux apparaissent, se rajoutant aux anciens dans une spirale évolutive sans fin.

     

    spirale,dynamique

     

     

    L’individu se développe en passant d’un axe centré autour de lui à un axe centré autour des autres, et ce faisant, il monte chaque fois d’un palier. Lorsqu’il naît, il est centré sur lui, dans l’instinct et la survie. C’est pauvre, il doit passer à autre chose, il fusionne avec sa mère. Mais la fusion est étouffante, entre 3 et 7 ans, il explore la puissance, et pour ce faire a besoin du courage. Mais c’est un monde un peu violent que celui-là, il passe alors à un monde d’ordre, ou l’obéissance est de mise, et la paix est un bénéfice. Mais ceci devient trop limitant pour un adolescent : il se recentre sur lui et développe la réflexion autonome, ce qui lui fait profiter de ses compétences et lui fait acquérir de l’efficacité. Cette réflexion est un peu froide et isolante ? Besoin d’être plus connecté, de se sentir solidaire ? l’individu se décentre et vit l’inter-subjectivité, basé sur l’empathie et la connexion. Ceci clôt le premier cycle d’évolution.


    Le second cycle est beaucoup plus intégrateur ! A ce niveau-ci, les paliers d’évolution ne se construisent plus sur les limites du précédent. Ils ne se construisent plus en opposition mais au contraire les niveaux sont articulés. Centré sur soi, cela donne un palier d’intégration. Dans ce palier, on est témoin de ce qui est en soi et autour de soi (position Méta). Toute situation est une expérience qui élargit sa conscience La manière d’agir dans le monde :

    • peu planifiée, intuitive : va où la porte s’ouvre et lâche prise si ça résiste ;

    • en réseaux : sur des projets ponctuels qui l’enthousiasment ;

    • est attiré par les initiatives qui prennent en compte la complexité du monde, la diversité du Vivant et le long-terme

    Le palier suivant permet de se recentrer sur les autres : l’holisme A ce palier, le monde est un système global mû par de multiples forces et auquel nous participons (co-création). Nous sommes tous reliés : l’enjeu est l’élargissement de conscience de l’humanité. Les évènements mondiaux heureux ou douloureux sont des façons qu’a la vie d’impulser l’évolution. Le « Moi » est au service du « SOI », de l’évolution globale.

    Il est intéressant de remarquer que chaque palier a son importance comme les différents étages d’une maison. Conséquence : il n’y a pas de « bon » palier en soi mais des représentations et des attitudes plus ou moins adaptées à une situation. Les états ne sont pas si distincts et tranchés : les transitions sont douces entre les différentes étapes quand un état commence à se dissiper et le suivant à émerger. Un état ne remplace pas son prédécesseur mais se rajoute à lui, ce qui fait qu'une personne peut manifester, dans un contexte donné, plusieurs états dans des proportions variables.

    La sirale dynamique est un modème qui a l'avantage d'être global et de tout expliquer ... et c'est donc également son déavantage ! Utilisé à bon escient, il peut être très utile.