olln - Page 5

  • OLLN : décrypage du conseil communal du 9 décembre 2014

    Il y aura 67 points en séance publique (les points 1 à 65, le point 75 et un point ajouté), le détail des points est visible ici : http://www.olln.be/documents/docs/ordres-du-jour/oj141209.pdf . Le nombre de points indique peu la « grosseur » du conseil, un seul point peut à lui seul accaparer des heures d’explication, de débats, voire d’invective.

    Ce conseil communal-ci sera un « gros » conseil. Examinons les points importants ou sensibles.

    Le point 10 : important et consensuel. Certaines infractions mineures, telles le tapage nocturne, ne seront officiellement plus suivies par le parquet. Dès lors, ne devant plus lui être envoyées, les infractions parviendront un mois plus tôt au fonctionnaire sanctionnateur communal. Plus efficace.

    Points 14 à 16 : adoption du budget communal de 2015. Le budget de 41 millions est à l’équilibre. NB : pour ceux qui veulent avoir tous les chiffres du projet de budget, attention 133 pages, c'est ici. Pour vous, je vous montre les grands équilibres en 3 graphiques.

    On voit que les recettes sont principalement portées par les impôts (Précompte immobilier = ce qui est calculé sur le revenu cadastral des maisons et entreprises / Personne physique = l’impôt sur le revenu du travail surtout).

    recettes, OLLN, budget, 2015

    Les dépenses s’établissent comme suit :

     

    dépenses, OLLN, budget, 2015

    La majorité (+/- 60%) des dépenses sont des dépenses de personnel : l’administration, les policier, une partie du CPAS, de la culture, de l’incendie…

    Encore un renseignement intéressant : il est prévu d’investir pour 20 millions, qui seront financés ainsi :

     

    financement, investissements, OLLN, budget, 2015

     

     

    Le point 17 : nouvelle étape pour l’urbanisation autour de la gare d’Ottignies.

    Le point 19 : tentative de création d’un chemin cyclables le long de la Dyle (sur un air de « qu’il est long, qu’il est long le chemin, papa… »)

    Points 28 et 29 : on ne change pas la fiscalité (qui fait partie des taux bas en Région wallonne et est dans la moitié inférieure en Brabant wallon).

    Point 33 : subsides à des associations à caractère social. L’idée est de consolider le réseau social, l’entraide, la cohésion sociale…). La Minorité a néanmoins trouvé des choses peu justifiables dans les comptes. Débat potentiellement houleux en perspective.

    Point 39 : pour animer et développer les visites à LLN, une pièce de théâtre de rue a été créée, financée de 10.000 EUR par la Ville, et par d’autres partenaires. Certains critiqueront…

    Points 61 et 63 : financement de projets de coopération au développement. Belle solidarité, bien étudiée, avec des citoyens impliqués.

    Point 75 : soutien de la Ville à des prisonniers politiques.

    Pour les personnes intéressées, voici les projets de décision qui sont transmis à tous les conseillers communaux avant le Conseil communal (il y a aussi un dossier avec les compléments nécessaires à la bonne compréhension). Il est dès lors possible de se faire une idée pour savoir si l'on va voter pour, contre, abstention ou si l'on va proposer une modification de la décision.

  • Et alors, ce Conseil communal du 30 septembre 2014 ?

    Nous avions à l’ordre du jour 34 points en séance publique et 80 points à huis clos. L’ordre du jour est consultable ici : http://www.olln.be/documents/docs/ordres-du-jour/oj140930.pdf

    Le compte-rendu « officiel » se trouve ici : http://www.olln.be/fr/conseil-communal.html?cmp_id=28&news_id=24392&vID=384

    De manière générale, ambiance assez respectueuse. Public nombreux (classe de rhéto de Paul Delvaux).

    Bien que commencé à 21h15, le conseil s'est terminé à 23h55.

    Notons une intervention avant conseil de Nicolas Van der Maren qui réagissait à un article assassin du journal Ubu sur le Conseil communal (précédent) d'OLLN. Nicolas a réexpliqué le fonctionnement du Conseil : réunion d’une commission technique avant le Conseil pour passer en revue tous les dossiers et répondre aux questions de détail, ne sont examinés en Conseils que les points politiques. Cocasse : la minorité justifie le bon fonctionnement du Conseil.

    30 minutes pour tous les points du Bourgmestre et d'Annie Galban et Cécile Lecharlier. Des questions de détail de la minorité permettent à la majorité de bien expliquer les points.

    Notons une question politique : faut-il mettre des publicités dans les abris-bus que la Ville achète ? Oui, selon la minorité, car cela fait des recettes complémentaires. Non, selon moi : nous sommes envahis par la publicité qui nous dicte ce que serait la « bonne vie », à savoir « sois conforme, sois égoïste, consomme plus », gardons nos espaces publics libres ! Laissez nous la paix.

    20 minutes pour les points de David da Camara. Dont un subside de 400 EUR pour le soutien à un CD (point 17). Ce point a été vite car il avait été assez longuement débattu en section technique - les critiques de la minorité portaient sur le caractère potentiellement arbitraire de l’attribution des subsides : David da Camara a dit qu'il s'engageait à proposer à la discussion une proposition de règlement "cadre" d’attribution des subsides, sans s'engager plus loin - ce qui fait que la minorité en Conseil a déclaré qu'elle était contente qu'un règlement vienne. Légèrement surréaliste le dossiers des fascines : ce qui était fascinant, c'était qu'on a fait une discussion sur le fait d'avoir retiré le point...

    23 minutes pour Michel Beaussart, qui a fait des exposés magistraux, avec le nombre d'élèves des écoles (où certains de la minorité ont critiqué l’échevin d'être trop analytique et d'autres de la minorité ont exprimé leurs désaccord et ont au contraire soutenu l’échevin...) et avec un superbe exposé sur le cadastre et la comptabilité énergétique, je crois même qu'il a été applaudi.

    1h15 pour les points ajoutés par la minorité ! Mais le public n'était plus là...

    • place du centre à Ottignies : courte intervention pour demander ce que la Ville fait de toutes les maisons qu'elle a déjà achetées, belle réponse de Cédric du Monceau qui a bien recadré les objectifs ("ce qui est en mauvais état on l'abat, et on poursuit la revitalisation") et donc les méthodes utilisées.
    • Médaille du mérite pour Patrick Piret qui avait introduit un point sur sa médaille du mérite pour le jumelage avec la Ville de Veszprém: exposé introductif court et présentation en 66 dias ! Tout a été fait en 10 minutes et quelques photos ont intéressé l'un ou l'autre.
    • Plan de délestage : Courte intervention de la minorité, courte réponse de Michel Beaussart : comme il était tard et que c'était le point suivant qui intéressait la minorité, personne n'a approfondi ni polémiqué.
    • Rapport d'activité sur IPB. Intervention de 20 minutes de la représentante de la Ville qui a fait état des actions d’IPB sur le territoire de OLLN.

    Fin : 23h50, avec une impression globale de respect.

  • Que retenir de ce Conseil communal du 17 décembre 2013 ?

    Un compte rendu factuel du Conseil peut être lu ici : http://www.olln.be/fr/conseil-communal.html?cmp_id=28&news_id=21011&vID=1.  Ci-dessous vous trouverez plutôt une analyse politique, la mienne.

    Les Synergies Ville-CPAS (ce que font en commun la ville et le CPAS) ont été présentées par la Présidente du CPAS Jeanne-Marie Oleffe. Ce qui a été frappant, c’est la bonne ambiance entre les membres de la majorité et de la minorité, les membres de la majorité du CPAS applaudissant une intervention de la minorité. Dans la foulée de ce point, le budget du CPAS a été voté à l’unanimité.

    A 21h, on a entamé les points spécifiques au Conseil communal.

    Cédric Jacquet a présenté les enjeux du plan stratégique de l’IECBW (maintenir le prix de l’eau bas et consolider la structure suite à sa croissance). Claire Thibaut a présenté ceux de et de l’Intercommunale de musique.

    A 21h05, le bourgmestre a présenté le Budget de la Ville et de la police. Sa présentation a duré ½ h. A 21h35, la minorité a pris la parole. Le débat a duré jusque 23h15. Qu’en retenir ? voir http://hadelindebeer.skynetblogs.be/archive/2014/01/05/olln-que-retenir-du-vote-du-budget-et-des-taxes-pour-2014.html C’était un débat intéressant, mais pourquoi si long ?

    On a aussi longuement parlé de la modification du PCA (plan communal d’aménagement) de la gare d’Ottignies. En gros : la Ville et la SNCB se mettent ensemble pour modifier le plan de secteur du parking qui est en zone verte pour pouvoir l’aménager en partie lorsqu’il sera en zone rouge. Ce qui a fait débat, ce sont les mesures compensatoires : il faut faire passer d’autres zones rouges sur le territoire de la Ville en zone verte. Là ce qui m’a marqué, c’est que le MR devenait plus écolo que les Ecolos : alors que la Région accepte que soient perdues 25% de zones vertes, le MR exigeait une perte de 0% ! « Très bien leur a répondu l’échevin, mais quelles zones vertes proposez-vous en plus, et les propriétaires sont-ils d’accord ? ». Mon analyse est que le MR a été un peu inconsistant et populiste sur ce coup-là : quand ils sont au pouvoir, ils disent qu’il faut défendre les propriétaires, et quand ils sont dans la minorité, il faut défendre les petits oiseaux. Je les ai trouvés non crédibles.

    La Région wallonne avait lancé une enquête publique sur la cartographie éolienne. Vu les délais, la Ville ne pouvait remettre son avis que ce conseil. On a abordé le point à 23h50… 25 minutes pour un débat qui n’a pas apporté grand-chose selon moi. Pourquoi alors 25 minutes ? On a très peu parlé des zones, des contraintes, c’était plus du positionnement politique et pour finir des rancœurs sur la manière des uns et des autres de faire de la politique et les procès d’intentions, cela prend un temps fou.

    Gros débat sur la modification du plan de secteur Lauzelle et alentours de LLN à 0h15... Voir http://hadelindebeer.skynetblogs.be/archive/2014/01/05/modification-du-plan-de-seceur-a-lln-un-debat-au-conseil-communal.html Il devait être 1h20 quand ce débat fut bouclé. On était déjà assez fatigué…

    Restait un point, ajouté par Manon Wirtz : le vote sur une motion qui demandait à Partenamut de ne pas fermer son bureau sur le centre d'Ottignies. Voir http://hadelindebeer.skynetblogs.be/archive/2014/01/05/voter-pour-que-partenamut-garde-un-bureau-dans-le-centre-d-ottignies.html

    Fin de la séance publique à 1h35. Crevé !