OLLN : Que pourront faire les élus une fois les résultats connus ?

Lionel Dricot, dit "Ploum", se demandait pourquoi mettre 20 questions en plus de La question "souhaitez-vous l'extension de L'esplanade ?"

C'est principalement pour que les décideurs puissent avoir une certaine force d'action. 

La Plateforme citoyenne ne dit d'ailleurs pas autre chose : " Louvain L'esplanade La population parlera à ses élus. A eux de faire ensuite leur boulot." A les lire, on n'organise pas une consultation "pour rien". Il faut que celle-ci ait des impacts ! 

Je vous mets ci-dessous qui justifie les 20 questions et qui parle des impacts potentiels de la consultation.

***

Il y a plusieurs réponses possibles à la question “à quoi pourrait servir la consultation populaire et quelles en serait les conséquences (impacts) ?” :

a) à rien, on s’en fout, l’important est de s’exprimer ;

b) à avoir un impact sur l’aménagement du lieu de la façon suivante :

b.1 : que la commune remettre (au fonctionnaire délégué qui doit se prononcer sur le permis) un avis négatif à la demande de permis de bâtir, si le “non” l’emporte, motivé comme suit “le “non” l’a emporté” (le FD a dit qu’il n’en ferait rien[1], impact = 0) ;

b.2 : que la commune remettre un avis négatif à la demande de permis de bâtir si le “non” l’emporte, motivé comme suit “le “non” l’a emporté pour les raisons suivantes…” (le FD pourra motiver son éventuel refus avec les raisons invoquées) ;

b.3 : que la commune modifie son schéma de structure pour ne plus permettre ce genre de construction si le “non” l’emporte (dont coût : … et problème de délai : voir mon billet : http://hadelindebeer.skynetblogs.be/archive/2017/03/01/olln-que-retenir-du-conseil-communal-du-21-fevrier-2017.html);

b. 4 : que la commune propose au promoteur de racheter le terrain (prix probablement supérieur à … impact potentiel moyen de plus de 1000 EUR par adulte ottintois) pour avoir la totale décision de faire ce que les citoyens veulent ;

b. 5 : activer d’autres législations pour mettre des bâtons dans les roues (impact ?)

b. 6 : …

b.7 je suggère de relire ce texte qui décrit certaines choses qui pourraient être obtenues : http://hadelindebeer.skynetblogs.be/archive/2017/02/21/olln-extension-de-l-esplanade-que-peut-on-faire.html

[1] Pourquoi 20 questions accompagnent la question de l’extension sur le bulletin de vote du 11 juin. Je réponds invariablement « vous souhaitez que votre avis serve à quelque chose ? Alors sachez que dans le cadre du permis de bâtir, le fonctionnaire délégué a dit que le nombre de oui ou non sur le principe du projet n’influencerait aucunement sa décision,qu’il lui fallait des arguments, d’où les 20 questions supplémentaires . » Doit-on en vouloir au fonctionnaire délégué ? Je ne crois pas : pour accorder un permis de bâtir et d’exploiter un centre pour réfugiés, une pétition de X milliers de personnes « contre par principe » ne vaut rien par rapport à une seule personne qui démontrerait que le centre est bien conçu, bien localisé, qu’il est utile … Notre démocratie n’est pas que représentative, elle est aussi argumentative, et c’est heureux.

***

Ma plus grande crainte, c'est que les citoyens mettent trop d'espoir dans les possibilités d'actions après la consultation. Le but ce ce billet est de donner ce que je pense être possible... à la nuance près de la négociation. 

 

Commentaires

  • Bonjour Hadelin,

    Pour moi une des "pistes" dont je n'entend pas beaucoup parler est que le résultat de la consultation populaire pourrait aussi avoir un impact sur le promoteur lui-même.

    D'abord parce que, même s'il ne sera probablement pas possible de bloquer le projet sur base des résultats de la consultation (avec les arguments des questions supplémentaires ou non), un positionnement contre de la population pourrait donner l'élan nécessaire pour lancer des actions légales futures et ralentir le début du chantier. Si cela se produit, ça entraînera une perte de temps et d'argent pour le promoteur.

    Ensuite, parce qu'à défaut d'avoir un impact sur l'obtention du permis, la consultation pourrait en avoir un sur l'image du projet. Et d'un point de vue marketing, l'image, c'est important !

    Dans le cas d'un vote positif pour son projet, le promoteur recevra le signal que son projet est accepté par la population.
    Mais en cas d'un vote négatif, cela pourrait l'amener à ouvrir la porte à des négociations pour obtenir une plus grande adhésion de la population : intégration de commerces alternatifs à la grande distribution, espaces disponibles pour des initiatives citoyennes...

    Je pense que cette consultation peut également un message pour les élus locaux et régionaux, mais aussi pour l'UCL qui ne s'exprime pas beaucoup dans ce dossier, sur le fait que le développement de Louvain-la-Neuve ne se fait peut-être pas en accord avec les idéaux de ses habitants. A charge à eux d'en prendre note et d'agir ou non en conséquence...

    Pour conclure, il n'est pas impossible que le résultat de la consultation n'ait aucun effet sur le projet au final. Mais ce n'est, pour moi, pas une raison pour ne pas tout tenter.
    Sans compter qu'au-delà du "simple" projet d'extension de l'esplanade, la consultation (ainsi que les autres initiatives plus locales qui ont déjà eu lieu) pourrait être le point de départ d'une plus grand implication des citoyens dans les dossiers qui les concernent.
    Mais pour cela, il faudra tirer ensemble, plateforme citoyenne et autorités communales, les leçons de la manière dont la consultation s'est organisée, afin d'éviter de reproduire un tel climat de méfiance mutuelle très dommageable pour les deux parties.

    A bientôt et au plaisir d'en discuter avec toi ou d'autres élus si l'occasion se présente,

    Frédéric M.

  • Merci Frédéric pour ce très utile et pertinent commentaire.
    Je parlais juste des élus, mais je suis 100% d'accord que la consultation devrait avoir un impact tant sur l'UCL que sur les promoteurs.
    Merci pour cette précision.
    Hadelin

Les commentaires sont fermés.