Dividendes des communes et distribution d'électricité

Certains aimeraient comprendre le lien qui existe entre les communes et la distribution d'électricité.

 

197 communes wallonnes possèdent à 100% depuis début 2017, le réseau de transport de l'électricité ORES. Posséder ORES veut dire qu'ORES est une société capitalisée, et que celui qui possède des actions ORES possède ORES. Les actions ORES s'appellent des "parts A". Les parts A sont donc des fonds propres. Les communes disent "j'ai mis de l'argent dans ORES, je veux un dividende, si non je mets mon argent ailleurs". Comme ORES a un monopole sur la distribution d'électricité, le pouvoir a mis un régulateur (CWA PE), qui fixe les tarifs de distribution. Dans les tarifs, on inclut la rétribution des fonds propres, donc les dividendes des communes.

Commentaire sur la valorisation des parts A.

La formule est la suivante :

dividende,ORES

Que l’on peut simplifier très fort pour l’électricité de la manière suivante :

+/- 1,7 milliards * 1.2 * [OLO 10 ans + 2.275%]

De 2003 à 2011, les taux OLO 10 ans ont varié de 3.5 à 4.5% (ligne bleue clair ci-dessous, info : BNB)

taux olo 10 ans

Problème : les taux se sont écroulés entre 2011 et 2015, de 4 à 1%, et on est actuellement en dessous de 1% (courbe bleue ci-dessous).

baisse taux OLO

L’impact sur l’ensemble des dividendes ORES est +/- le suivant : de 140 millions à 60 millions (courbe verte ci-dessus). Si on arrivait à un taux OLO 10 ans de 0%, le minimum qu’ORES distribuerait comme dividende = 43 millions.

NB : en 2013, la CWAPE a fixé, pour les apports en capital jusque 2013, un taux minimal de 2.75%. La réalité est que les dividendes ORES ont chuté à 60 millions en 2014 (d'autres facteurs ont joué, tels les actifs régulatoires). Dès lors, en 2015 et 2016, les dividendes qui auraient dû avoisiner 60 millions, sont remontés à 84 millions.

Un estimation spécifique au BW peut être faite avec les chiffres suivant : Total : 311 Mios €, les fonds propres moyens sont évalués à 146,5 Mios € (soit 47,12%). Pour les premiers 33%, la rémunération se base sur la formule reprise ci-dessus, et pour le reste, comme les parts R (taux OLO 10 ans + 0.70 pb). Avec un taux OLO de 4%, les dividendes sont de l’ordre de 10 millions. A 1% (+/- année 2015), les dividendes s’approchent de 4,7 millions. A 0%, on serait à 3,1 millions. En 2017, les dividendes à distribuer sont d'environ 9 millions.

Les commentaires sont fermés.