Me faire dire des choses que je n'ai pas dites

La plateforme citoyenne qui s’oppose à l’extension de l’Esplanade sort un communiqué de presse le 18/2 et me cite.

LLN_espl.PNG

Je ne sais pas si c’est moi qui m’exprime si mal, mais on me fait dire des choses que je n’ai pas dites… Je n’ai pas dit que, même avec une volonté politique, il était impossible de refuser l’Extension de l’Esplanade. J’ai dit et écrit (et je confirme) que la refuser sous prétexte et avec la motivation qu’une majorité de la population n’en veut pas, notamment pour des raisons de principe liées au type de commerces, n’est pas possible. Dès lors la plateforme se trompe en écrivant que si la Ville remet un avis négatif "politique" en motivant par « une majorité de citoyen ne veulent pas de l’extension », le fonctionnaire délégué pourra prendre cet argument en considération. Il ne le pourra pas et ne pourra pas suivre l'avis négatif communal sur cette base.

Les arguments basés sur le nombre de personnes qui ne voudraient pas de l'extension et sur le principe d'une extension ne sont pas utilisables par celui qui délivrera le permis, dans l'état actuel de la réglementation. Il faut le savoir. Personne n'a pu me contredire. Donc dire ou penser le contraire, c'est se tromper.

Par contre, la plateforme écrit très justement que d’autres arguments (issus de la consultation populaire ou de l’enquête publique) pourront être utilisés. Ou alors il faut modifier la réglementation ! Ca aussi est possible, mais il faudrait aussi penser aux effets de cette modification.

Commentaires

  • Bonjour,

    Si vous relisez l'article publié dans la Dernière Heure, vous dites assez textuellement qu'il n'y a plus moyen de bloquer l'Esplanade, même avec une volonté politique. Je cite : "Il [Hadelin de Beer] détricote deux positions. La première postule que s’il y a une volonté politique, il est encore possible de refuser cette extension. Info ? Intox ? "Heureusement que ce n’est pas vrai, rassure Hadelin de Beer. Imaginez un lotissement de plusieurs maisons. Vous achetez une parcelle et vous voulez construire. Le politique pourrait vous en empêcher ? Non, car vous êtes propriétaire.""
    Ce n'est qu'après que vous abordez la question des arguments. Peut-être le journaliste a-t-il déformé des propos. Mais il aurait alors fallu faire un démenti, car beaucoup de citoyen y ont cru.

  • Personnellement je trouve que c'est vraiment dommage que la volonté politique soit tellement en faveur de terminer cette dalle simplement pour le principe de terminer la dalle quelque soient les conséquences derrière...

    Est-ce que la fin justifie réellement les moyens ? Éternelle question...
    Et à quoi cela sert-il de voter lorsque les couleurs politiques ne s'expriment pas sur des dossiers aussi symboliques que ceux là ?

    Vienne a osé sortir du rang en votant contre l'extension d'un aéroport pour motif environnemental. Est-ce qu'ils sont sûrs de gagner ? Non pas du tout... Mais en attendant, ils assument d'être verts et d'être cohérents avec eux-mêmes...

    Pouvez-vous nous expliquer les avantages que vous voyez à soutenir directement ou indirectement ce projet ? Et vous semble t'il que les avantages dépassent tous les désavantages ? Comme dirait Pierre Rabhi : Que cherchez-vous à faire en maintenant en place (en l’occurrence en amplifiant) le modèle actuel ? Votre slogan n'est-il pas créons demain = autre chose ?

    Hadelin, j'aimerai pouvoir te rencontrer et discuter calmement de cela... Puis-je avoir tes coordonnées pour en parler ?

Les commentaires sont fermés.