• Analyse de l’ordre du jour du Conseil d'OLLN communal du 3 septembre 2013

    Le conseil est constitué de 105 points, dont 53 en séance publique et 52 à huis clos. Je vous mets ici l'Ordre du jour. Probablement que dans quelques jours vous trouverez sur le site de la ville le même OJ, mais avec un commentaire, ce qui rend les points nettement plus compréhensibles. Ne l'ayant pas encore vu, je le mets ici.

    Ci-dessous je commente les points qui me paraissent les plus importants.

    Examinons d’abord ceux en séance publique.

    Les 15 points du Bourgmestre sont très techniques. J’en sors un pour l’anecdote : le point 13. Il s’agit de place et entretenir du mobilier urbain type abribus, pendant 12 ans, et de le faire payer par la publicité. Ce point est déjà passé en Conseil. Certains conseillers avaient suggéré que ce contrat paye des toilettes publiques en voirie. Le bourgmestre était circonspect. A raison, les firmes ont refusé de remettre des offres dans ces conditions. C’est la raison principale pour laquelle le dossier repasse en conseil : on retire cette demande. Au point 15 on officialise la volonté de vente de l’ancien immeuble TVCOM en bas de la chaussée le La Croix.

    Il y 3 points importants en aménagement du territoire (sur 4 points) pour l’échevin Cédric du Monceau : la décision d’un plan d’aménagement pour Mousty, un schéma directeur pour le centre d’Ottignies et un RUE (Rapport urbanistique environnemental) pour la gare. Tout ceci prendra environ un an et il y aura des enquêtes publiques. Préparez-vous donc à une réflexion sur l’aménagement de l’ensemble du centre d’Ottignies !

    1 point important en bâtiment (sur 8 points) pour l’échevine Annie Galban-Leclef :le 21, celui de l’aménagement de pavillons provisoires pour l’école primaire de Lauzelle. Une école en dur va être construite à  la place des préfabriqués. Et pendant deux ans les enfants iront deux ans sur le site Athéna. Ceci se passera en septembre 2014…

    3 points importants sur 3 en environnement et logement  pour Cécile Lecharlier. Un concerne la convention avec  des apiculteurs pour les autoriser à mettre des ruches près de bassins d’orage. Un concerne l’approbation des actions du Contrat de rivière Dyle-Gette 2014-2016. Vous savez que je suis sensible aux actions de lutte contre les espèces invasives. Il y a bien sût plusieurs autres actions, dont la lutte contre le rejet d’eaux non épurées dans la rivière L’autre point important est la déclaration politique de logement, qui donne les intentions communales en la matière.

    1 point très important en travaux chez David da Carama-Gomes, sur 19 points : l’ancien plan triénal devenu plan d’investissement communal 2013-2016 (point 43). On y met toutes les routes qui doivent encore être égouttées, on y met aussi la rue de la Chapelle, et quelques bâtiments. On peut espérer obtenir 1,3 millions de subsides, et on a demandé pour 1,6 millions. Il y a aussi quelques points (44 à 47) sur des aménagements cyclables (Rue du Viaduc, rue du Ry, rue du Bon Air). La rue du Ry deviendra la première rue wallonne cyclable uniquement ! (Bon, d'accord, elle fait entre 80 et 100 m.

    Intéressant à signaler, au point 51 : la Fattoria reçoit un subside pour encadrer les personnes condamner à des peines alternatives. Le subside transite par la Ville.

    Huis clos : 44 points de ratification d’engagements d’enseignants. D’autres points techniques. Le dernier point consiste à désigner les membres « obligés » des conseils consultatifs, afin que ceux-ci puissent commencer leur travail.