• La fiscalité peut-elle faire le bonheur ?

    Beaucoup pensent "malheur" lorsqu'ils lisent "taxe" ou "Fiscalité".

    En réalité, les taxes ont deux fonctions : elles servent à financer des services collectifs dont nous avons besoin et peuvent paradoxalement nous rendre plus riche. Surpris ? Voyez donc.

    Dans une commune voisine, les déchets ont longtemps été collectés gratuitement, et mis en décharge sur un terrain communal le long de la Dyle. Cela ne coûtait rien aux habitants. Jusqu'au jour où la preuve a été faite que la décharge polluait l'environnement et menaçait la santé des riverains. A présent, les habitants auront à payer l'assainissement de la décharge sur plusieurs générations, ce qui leur coûtera beaucoup plus cher que le prix qu'ils auraient payé si les déchets avaient été correctement gérés dès le départ.

    A Ottignies, la taxe forfaitaire va augmenter et passer de 20 à 25 € par personne (je ne rentre pas dans les détails). Que fait-on avec cette taxe ? La Ville paye le coût réel du parc à conteneurs, du nettoyage des rues et des égouts, de la gestion des bulles, de la collecte des PMC, de l’enlèvement des encombrants,...Cette adaptation était nécessaire, sans elle la Région wallonne aurait réduit le financement d'autres projets puisqu’elle a arrêté que le coût de la gestion des déchets devaient impérativement être couverts par une taxe spécifique. Les habitants payeront donc le "coût vérité", la Ville gardera ses subsides et les déchets seront gérés au mieux.

    La minorité a proposé, avec les rentrées supplémentaires, d'offrir de nouveaux services de collecte des encombrants. Cela paraît une bonne idée mais... il y avait le risque qu’en augmentant les services la taxe ne couvre plus les coûts et la Région nous aurait "puni". Plus fondamentalement, les services supplémentaires étaient peut-être un service pour les citoyens, mais il est évident que collecter des déchets non triés est nuisible à l’environnement. Et cela, un jour, les habitants, peut-être nos enfants, pourraient avoir à le payer très cher.

    En 2009, le contrat de collecte des déchets doit être renouvelé. Nul doute que la majorité proposera d’accroître le tri et de rationaliser encore la collecte des déchets. Le prix du kilo collecté coûtera plus cher mais induira un compostage et un tri accru et donc une diminution de la masse de déchets collectés. Au final cela ne nous coûtera pas plus cher mais ce sera bénéfique pour l'environnement ce qui, convenons-en, représente en soit un placement d’avenir.

    N'est-ce pas ce comportement responsable que les citoyens attendent ?

    Hadelin de Beer

    Ecolo, membre de la majorité à Ottignies-LLN